Ce volume montre comment les philosophes modernes, de Montaigne à Hume, ont utilisé le scepticisme académique pour construire leur propre vision du scepticisme ou s’en sont servis pour s’opposer au dogmatisme de l’époque, en particulier cartésien. Le livre propose une analyse détaillée des principaux auteurs modernes intéressés par la question, tels que Sanches, Charron, La Mothe, Le Vayer, Bacon, Gassendi, Descartes, Malebranche, Pascal, Foucher, Huet et Bayle. De plus, il procure une description précise du rôle joué par le scepticisme académique à l’âge classique. Bref, ce volume fournit un contrepoint à la lecture habituelle du scepticisme offerte par Richard Popkin, et permet d’obtenir au final une vision équilibrée de l’importance des deux courants sceptiques à la période moderne.

Sous la direction de

Sébastien Charles (Décanat de la recherche et de la création, UQTR)

Plínio Junqueira Smith

Maison d'édition

Springer

Date de parution

Décembre 2016