Enseigner les philosophies de l’existence au XXIe siècle est un défi : les outils didactiques pullulent, mais beaucoup des ressources dédiées à l’enseignement de la philosophie de l’existence présentent un corpus exclusivement masculin. Aux côtés de Pascal, Kierkegaard, Nietzsche, Heidegger, Jaspers, on trouve parfois, au mieux, Simone de Beauvoir et Hannah Arendt comme fleurs à la boutonnière, dans l’ombre de leurs illustres collaborateurs masculins. Pourtant, la condition féminine est une situation privilégiée pour comprendre certains aspects de l’existence humaine et nombre d’autrices ont produit des textes des plus pertinents sur ces questions.
L’idée d’un recueil de plumes féminines s’est ainsi imposée afin d’explorer les thèmes et textes qui ont été laissés de côté par les auteurs canoniques. Le pari était d’arriver à produire un outil didactique qui puisse être utilisé seul ou en guise de complément aux ressources déjà disponibles et qui, tout en couvrant les thèmes classiques, élargisse le champ de réflexion. La sélection présentée ici plaide pour une conception de l’écriture philosophique plus libre : on y trouvera par conséquent des écrits qui ne sont pas nécessairement cantonnés à la forme argumentative classique, mais qui portent la marque d’une expérience vécue, à savoir des extraits de lettres ou des notes personnelles.

Avec des extraits de textes de : Thérèse d’Avila, Marie de l’Incarnation, Germaine de Staël, Simone Weil, Simone de Beauvoir.

Sous la direction de

Mélissa Thériault (Département de philosophie et des arts, UQTR)

Cristiane Nascimento Rodrigues

Andreza Ferreira Silva

Maison d'édition

DL&DR

Date de parution

Septembre 2019

Send this to a friend