Que fait l’école du patrimoine culturel, ou plus largement, qu’en font les établissements d’enseignement ?

Du primaire à l’université, l’exploitation des ressources patrimoniales à des fins pédagogiques semble susciter un intérêt grandissant chez les enseignants et formateurs. La richesse et la diversité du patrimoine culturel les conduisent à envisager des formules pédagogiques originales, dans différents contextes d’enseignement, pour répondre à des objectifs très divers. Au-delà des moyens et des méthodes pédagogiques, ce patrimoine et les traces du passé qui le constituent permettent d’appuyer un enseignement sur l’expérience d’une communauté ; aux élèves et aux étudiants, ils permettent de s’éveiller à cette expérience, d’y ancrer des apprentissages et de l’investir pour s’inscrire dans sa continuité. Aussi, l’ouvrage aborde les questions suivantes:

  • Quel est ce patrimoine dans la mire des éducateurs et des formateurs de différents ordres et domaines d’enseignement?
  • Comment le patrimoine culturel devient-il une ressource pédagogique à leurs yeux?
  • Quels sont les visées de formation et les objectifs poursuivis?
  • Quelles sont les pratiques originales et innovantes mises en place au Québec?
  • Dans quels contextes disciplinaires ces pratiques pédagogiques se développent-elles?
  • Quels sont les stratégies adoptées et les effets de ces pratiques?
  • Jusqu’à quel point ces pratiques conduisent-elles à un éveil au patrimoine culturel et à son appréhension critique?

Le volume tire son origine d’une réflexion au sein du Laboratoire d’histoire et de patrimoine de Montréal dont les membres ont partagé leurs expériences, leurs recherches pédagogiques et leurs réflexions à l’égard de l’exploitation des ressources patrimoniales dans l’enseignement. Un colloque organisé à l’ACFAS en 2014 a contribué à structurer et élargir une discussion à laquelle se sont joints à leur tour des membres du projet PATER (patrimoine, enseignement, recherche) de l’Université du Québec à Rimouski et du Cégep de Rimouski, ainsi que des chercheurs et formateurs de différents milieux universitaires et scolaires. Les textes ont profité des échanges survenus à l’occasion de ce colloque et ainsi que d’une évaluation à l’aveugle par des pairs.

Sous la direction de

Marie-Claude Larouche (Département des sciences de l'Éducation, UQTR)

Joanne Burgess (UQAM)

Nicolas Beaudry (UQAR)

Autres collaborateurs

Harold Bérubé

Vincent Boutonnet

Philippe Couture

Stéphanie Demers

Vincent Duhaime

Marc-André Éthier

Michelle Forest

Karine Hébert

Maison d'édition

Presses de l'Université du Québec

Date de parution

Novembre 2016

X