Un bouquet de fleurs, un aromate, un grand vin…

Nous aimons sentir ce qui nous rappelle de bons moments ou qui ravive de profondes émotions. Indubitablement, l’odorat exerce un pouvoir sur notre façon de percevoir le monde.

Mais que savons nous vraiment des subtils mécanismes qui entrent en jeu, dans notre cerveau, pour amplifier les odeurs et nous émoustiller ? Comment explique-t-on que nos narines ramènent à notre mémoire des souvenirs enfouis comme la senteur d’un livre, le parfum d’un amour, les effluves d’un rôti à la table familiale ?

Auteur

Johannes Frasnelli (Département d'anatomie, UQTR)

Maison d'édition

MultiMondes

Date de parution

Octobre 2021

X
Partagez cet article