Depuis plusieurs années, la profession enseignante s’est grandement complexifiée au gré de nombreux défis tels que l’éclatement des savoirs, l’émergence des technologies et de la formation à distance, la relation avec les élèves, la pluriethnicité et les attentes grandissantes des parents et de la société à leur égard. Conséquemment, on voit émerger chez certains d’entre eux la détresse psychologique ou le décrochage professionnel. En contrepartie, plusieurs d’entre eux persévèrent et ressentent du bien-être malgré les nombreux défis se dressant quotidiennement à eux.

Un nouveau collectif intitulé: « Le bien-être en enseignement : tensions entre espoirs et déceptions » présente ce phénomène selon différentes perspectives. Co-dirigé par Nancy Goyette et Stéphane Martineau, tous deux professeurs au Département des sciences de l’éducation de l’UQTR, cet ouvrage, publié aux Presses de l’Université du Québec, regroupe 8 chapitres sur le sujet. Vingt-deux auteurs du Québec, de la France et de la Belgique unissent leurs travaux pour mettre en exergue divers aspects qui constitue le bien-être en enseignement et les bienfaits qu’il amener chez les élèves et l’école. Dans un contexte où un climat positif et bienveillant peut favoriser l’apprentissage, mettre en place des moyens pour augmenter le bien-être au travail des enseignants s’avère un élément essentiel.

Sous la direction de

Nancy Goyette (Département des sciences de l'éducation)

Stéphane Martineau (Département des sciences de l'éducation)

Maison d'édition

Presses de l'Université du Québec

Date de parution

Août 2020

X
Send this to a friend