On s’est beaucoup intéressé à Nelly Arcan comme figure médiatique ou comme symbole de la féminité contemporaine. Ce livre invite à se recentrer sur son travail d’écrivaine. Ici, chercheur·e·s, lecteurs et lectrices se penchent sur son œuvre et suggèrent des pistes pour comprendre ce qu’elle ébranle, pour saisir ce que cette écriture, qui a un si fort potentiel performatif, a changé dans la littérature, comment elle agit encore maintenant.

Entre autofiction et mascarade, entre nihilisme et critique sociale, cette œuvre de contrastes, portée par une voix impitoyable, continue de poser des questions. Comment se défaire des rôles qui nous aliènent? Comment déjouer les désirs scriptés, tout en continuant de jouer ensemble? Que peut la littérature dans ce jeu?

Sous la direction de

Isabelle Boisclair

Christina Chung

Joëlle Papillon

Karine Rosso

Collaborateurs de l'UQTR

Mélissa Thériault (Département de philosophie et des arts, UQTR)

Maison d'édition

Les Éditions du remue-ménage

Date de parution

Mai 2017

X